Histoire pour Noah

Noah025

Michel and Noah, Toronto Island, 2001 (© Copyright Michel Botman Photography)

Sometimes, one goes back in time, searching for memories. This 15-year old story is for Noah:

Le grand garçon pose une question à sa maîtresse :

– « Anne, c’est grand comment l’infini? »

– « Oh … l’infini c’est très très grand. C’est même ce qu’il y a de plus grand! » répond la maîtresse.

– « Grand comme ça? » dit Noah en écartant les bras le plus possible.

– « Oh … bien plus grand » répond la maîtresse.

– « Si tous les géants du monde écartaient les bras et se donnaient la main, est-ce que ce serait assez grand? » demande Noah.

– « Non » répond la maîtresse, « ce ne serait pas assez grand »

– « Et si tous les wagons du monde s’attachaient à la queue leu leu, avec toutes les locomotives devant pour les tirer … est ce que le train serait infini? » demande Noah.

– « Non » répond la maîtresse, « ce ne serait toujours pas assez grand »

– « Et si tous les serpents à pointe et tous les serpents à sonnettes se mordaient la queue pour faire le tour de la terre … est-ce que ce serait assez long? »

Très patiente – il faut bien l’être quand on est une maîtresse – Anne expliqua que « non … même tous les serpents du monde ne seraient pas assez long … Parce que L’infini, c’est ce qu’il y a de plus long. Il n’y a rien de plus grand et rien de plus long »

Alors le grand garçon réfléchit un moment et posa une autre question, en montrant deux doigts à sa maîtresse :

– « Anne, l’infini plus l’infini … ça fait deux infinis … et deux infinis c’est quand même plus grand que un infini? »

Un peu déconcertée, la maîtresse demanda : « Noah, pourquoi me pose-tu toutes ces questions si compliquées? »

– « Parce que mon papa me dit toujours qu’il m’aime à l’infini … et ma maman aussi … alors, ça fait bien deux infinis … un pour papa et un pour maman »

Papa et Noah, Toronto, 2000 (© Copyright Michel Botman Photography)

Papa et Noah, Riverdale Farm, Toronto, 2000 (© Copyright Michel Botman Photography)

2000Michel&Noah1

Papa et Noah, Toronto Island, 2001 (© Copyright Michel Botman Photography)

DJDS graduation

Noah’s graduation, Bloor JCC Hebrew school, Toronto, 2001 (© Copyright Michel Botman Photography)

Advertisements

About Michel Botman

Michel Botman was born in Belgium, where visual arts have always flirted with the limits of reality. In the eighties, Michel Botman started exploring the first tools to manipulate images though computers. For about 15 years, Michel Botman worked throughout Europe in the emerging field of Computer Applications for the Graphic Arts. Extensive experience in Digital Imaging allowed Michel to move into the field of computerized systems for Diagnostic Imaging. As VP Sales & Marketing for eSys Medical and later with Eclipsys, Michel Botman always remained dedicated to the creativity and innovation that are at the heart of his career. At the present time, Michel Botman is refocusing his life towards graphic arts. “I studied photography in Europe, but never had time to practice it enough. Life took me on other paths towards computer technologies and running a business. I enjoyed it very much, but I also love art. I always keep my eyes open for exciting opportunities and people that touch my heart.” Michel Botman lives in Toronto with his wife Lindy and son Noah. Above Gravatar pictures are of Michel Botman, his wife Lindy Amato and his son Noah Botman.
This entry was posted in Family and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s